Accueil » Steam (2014-2016)

Steam (2014-2016)

STEAM c’est l’Europe en déclin, une faillite totale d’un cirque, d’un pays ou d’un continent, époque du non retour, un bug numérique des humains, perte de mémoire mélancolique, AMBIANCE, recréation des idées et d’une musique animale, une traversée urbaine dans un monde sans faiblesse. Seul toujours tout seul – STEAM n’a pas de religion – pas de repères et ré-invente sans prétention.

Inspiré des poèmes d’Alain Bosquet, STEAM est le rire rageux de ceux qui n’ont plus rien et qui ne croient plus en rien. Ni dieux, ni foi, ni espérance. La narration est enrayée. Les mots se sont brisés au contact de la réalité. Débris. Fragments. Désordre. Les tableaux se construisent, s’enchainent et se superposent fabriquant de ce chaos une forme de poésie brute et mélancolique, la poésie d’un mythe urbain désenchanté.